Armoiries

 

SYMBOLISME:

L'ÉCU évoque le nom de la famille en conservant la couleur rouge et la croix blanche des Armoiries de la maison royale de Savoie, qui sont également les armoiries de la région historique de la Savoie (départements de la Savoie et de la Haute-Savoie), cédée à la France par le traité de Turin, en 1860. Ces armoiries, très simples, qui sont également les armoiries de L'Ordre souverin de Malte, comptent parmi les plus anciennes.


L'ÉTOILE D'OR est un symbole qui représente l'Acadie depuis l'adoption du tricolore français. Avec l'étoile, à la Convention National tenue à Miscouche, Île-du-Prince-Édouard, en 1884. Au Canada, lorsqu'elle est utilisé en héraldique dans un but spécifiquement acadien, l'étoile est qualifiée officiellement d' Étoile d'Acadie depuis la concession d'armoiries faite à Son Excellence le très honorable Roméo LeBLanc, Gouverneur général du Canada.


LA CHARUE représente le métier de laboureur que pratiquait le premier ancêtre en Acadie, François Savoie, né en France vers 1621, arrivé en Acadie avant 1651, année de son mariage avec Catherine LeJeune. Établi à Port-Royal, François Savoie est qualifié de laboureur au Recensement de 1671 avec six arpents de terre labourable et quatre bestiaux à corne.


LE TOPINANBOUR (Helianthus tuberus) symbolise à la fois la rencontre et l'intégration des cultures, notamment celle de l'Europe Française et L'Amérindienne. Il représente la rencontre de l'ancien et du nouveau monde ainsi que l'adaptation des colons à leur nouvel environnement. Le topinambour est une grande plante indigène qui était utilisé comme aliementation du bétail et pour la consommation humaine depuis le début de la colonisation est un symbole approprié pour reappeler les origines françaises et Acadiennes de la famille Savoie.

 

LA FLEUR DE LIS était l'emblème des rois de France. On trouvait les fleurs de lis partout en Acadie. Elles font leur apparition pour la première fois en 1583, sur un écu aux Armes du cardianl Charles de Bourbon, Archevêque de Rouen, et oncle de Henri IV. L'écu avait été suspendu à un arbre à l'entrée du bassin des Mines, dans la baie de Fundy.

 

Les armes de Frances-un écu bleu portant trois fleurs de lis d'or- avait été gravé dans le roc à Port-Royal. Les Anglais, diriges par sir Samuel Argall, effacèrent au pic et au marteau les fleurs de lis sur cette pierre, lors de la prise de Port-Royal en 1613. Il existe d'innombrables autres exemples de la présence des royales fleurs de lis en Acadie durant le Régime français.


La devise latine
FRUCTUS EX FLORIBUS se rend en français par Le fruit suit la fleur. Elle symbolise la descendance du couple pionnier.